Nombre d'articles : 1066
 
Le Club 26 Allan
Album photos
Entrainement
Actualités
Récits
Qui va où ?
Liens favoris
Revue de Presse
Résultats
Diaporama
 
 
Autrans ...les photos et témoignage
 
Suite et fin de la reco des (...)
 
Trail Champsaurin 7 juillet (...)
 
Trail de Montaud (Isère)
 
Ma belle journée en montagne.
 
100km de Millau 2013
 
Stage de trail en Chartreuse
 
la grande course des templiers (...)
 
 
visites depuis le 10/04/06
 
UMS Athlé
 
Les Templiers, c’est comme une évidence !


(JPG)

Mais qu’est ce que je fais là ?

Cette phrase me trotte dans la tête et je ne suis qu’au 10ème km.

Après seulement deux heures de sommeil grâce à un travail sur Lyon qui ne m’aura permis d’arriver à Millau que vers 0h30, dans un froid glacial (-4°C annoncé), en dépit de la bise du Patou au départ, des fumigènes et de la musique sous l’arche, des étoiles et de ces Causses toujours aussi magiques, je fulmine.

Mal préparée, je me suis inscrite sur cette course surtout pour récupérer des points, un peu aussi parce que je suis tombée amoureuse de cette région et de ces trails proposés et que j’ai cette envie, à chaque fois, au mois d’octobre, de revenir. Mais là, je pense que ça ne va pas suffire. Je pourrais abandonner, rentrer à l’hôtel, dormir, prendre un vrai petit déjeuner, aller aux champignons....

Premier ravito au 18ème avec une avance de 30 min sur la barrière. Bon, c’est celle qui me semblait la plus difficile. Je tente de me rendre à la 2ème. En plus inutile de traîner, le ravito est complètement vide, il n’y a même plus de miettes, l’avantage d’être dans les derniers !

Je sors le portable et je découvre les petits sms d’encouragement de mes amis et de ma sœur, trop bien, impossible d’arrêter. Le jour se lève peu à peu, je trottine et me refais une santé dans une descente où curieusement je suis plus à l’aise que dans les montées. Elles sont dantesques ces montées, parfaitement verticales, avec à chaque fois environ 400 m de D+, soit environ 30 à 45 min non stop.

2ème arrêt, km 36, et rien que des miettes !!!! Alors là, ça va être très compliqué, j’ai faim depuis le départ et les gels ne suffisent plus. Les bénévoles sont désolées mais ... Je repars, j’ai décidé, je continue. Des falaises ocres, des villages dans les rochers, une mer de nuages, des vautours, le givre qui fond peu à peu, des petits singles recouverts de feuilles, des champignons, je montre même des girolles à un coureur que je double (mais si je peux le faire) et qui ne semble même pas intéressé, mais que c’est beau. Les Causses, c’est sauvage et accueillant, on est au bout du monde, ce trail, c’est à chaque fois la même magie, le même bonheur.

3ème ravito, km 44 puis 4ème, le plus long au km 63 à Saint André de Vézines, j’ai 45 min d’avance et j’essaye vraiment de ne pas perdre de temps mais ça va être un peu juste car je pense que la principale difficulté sera d’arriver à Massebiau au km 91, dernière barrière à 22h25. Alors j’accélère et je me lance dans une belle descente toute souple et peu technique de 8km, force toi un peu Cathy, essaye de courir pour une fois !! Je double, mais si mais si et je tiens le rythme en serrant les dents.

Arrivée à Pierrefiche, km 75 à 18h17 avec une grosse heure d’avance, ouf ça devrait peut être le faire. Je mets rapidement la tenue de nuit, frontale et buff, polaire car le froid s’installe à nouveau, le plein et c’est reparti. Et c’est un beau coucher de soleil qui fait étinceler les feuillages colorés et qui m’accompagne pour cette dernière portion, 18km avant Massebiau et un peu moins de 4h pour le faire. Le plaisir est assez bref. Le terrain devient compliqué, une alternance de bosses avec des singles tortueux, des racines toujours mal placées. Je tente de suivre un groupe qui garde une bonne allure et je m’accroche pendant près de deux heures mais sans réussir à tenir jusqu’au bout.

Je me retrouve dans la nuit et ça devient quand même difficile, le terrain est en dévers, il n’y a presque pas de récup possible. Un bénévole m’informe qu’il me reste 5 km de descente avant la barrière. En fait je fais environ 800 m et ça remonte !!! Non mais ce n’est pas vrai, je ne vais pas y arriver et je vais me planter à 10 km de l’arrivée. On voit les lumières à 1 km environ, 22h passées à ma montre, on est 3 ou 4 coureurs à partir en sprint (un peu raide le sprint quand même) pour franchir cette f. barrière à 22h13 !!! J’ai frisé la correctionnelle pour 10 min.

Un dernier mur de plus de 400 m de D+ m’emmène au Cade à 23h30, c’est une maison dans la forêt où les bénévoles courageux qui attendent les derniers coureurs ont allumé une belle cheminée et nous accueillent avec couverture sur les épaules. Je résiste car sinon jamais je repars.

Il fait un froid polaire et il reste environ 5 km, un peu d’horizontalité, ouf et la dernière descente, horrible, une patinoire, la terre et les cailloux sont super glissants, c’est droit dans la pente sauf quand ça remonte (mais c’est quand même droit dans la pente), on traverse la grotte du hibou, des cavernes de sable, lunaire, en dehors du temps, enfin le bruit de la civilisation, l’arrivée est en vue, quelques courageux ont attendu et parmi eux, le Patou et Nadine pour une étreinte à l’arrivée vraiment sympa.

(JPG)

C’est bouclé en 20h57 avec un curieux sentiment, celui d’être vraiment allée au bout et de mettre battue avec mes moyens du moment mais aussi le regret de partir, le regret de ne pas m’être mieux préparée pour vivre cette course différemment, pour mieux l’apprécier.

Les Templiers, c’est comme une évidence, je reviendrai !

Publié le dimanche 23 octobre 2016 par Cathy

Ajouter un commentaire
Ecrit le : 24/10/2016 par alex2007

Des paroles datant d’environ 8 à 10 jours me reviennent subitement : "à la première barrière si j’y arrive je suis cuite garantie"

Mais qui est cette personne ????


Entraineur
Webmaster
 
 
Karen-Bugli-Massages-bien-etre
 
http://www.montelimar-sesame.com/
 
http://www.montelimar-sesame.com/
 
http://www.manpower.fr/
 
Langa Solar
 
Bedouin
 
http://www.chateaubizard.fr/
 
almoric
 
Coved
 
FORD
 
Imprimex Edition
 
Ostéo
 
 
© Club 26 Allan 2006 - Site créé avec SPIP 1.8.3